explorer le dossier racine » Recherche » thèmes de recherche » Thème 3 : Intégration des pays en développement dans l’économie mondialisée

Thème 2: Les trajectoires de développement durable

Dernières publications

Revue Quart Monde Pauvreté, environnement et développement, Revue Quart Monde, vol. 2, p. 50-52 GOUJON [M]
International Journal of Applied Behavioral Economics The Impact of the New Rural Cooperative Medical Scheme on Township Hospitals’ Utilization and Income Structure in Weifang Prefecture, China, International Journal of Applied Behavioral Economics, vol. 6, p. 23-33 AUDIBERT [M] , MATHONNAT [J] , PELISSIER [A] , HUANG [X]

 Animatrices : M. Audibert et P. Motel-Combes

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement qui plaçaient l’être humain au centre de tous les programmes pour l’aider à vivre mieux, n’ont pas été atteints en 2015 dans de nombreux pays. La mobilisation de la communauté internationale a permis toutefois d’accomplir des progrès, notamment en ce qui ce qui concerne les éléments constitutifs des trajectoires de développement durable : réduction de la pauvreté, amélioration des conditions de vie des plus pauvres, meilleur accès à l’éducation et réduction des inégalités de genre dans l’enseignement primaire, ou encore amélioration de l’état de santé. Depuis la Conférence de Rio de 2012, la communauté internationale s’est engagée dans la définition d’objectifs post-2015, les Objectifs de Développement Durable (ODD). Cette réflexion intègre l’évolution du contexte international caractérisé par une croissance économique portée essentiellement par les pays émergents et une croissance démographique qui a poussé la population mondiale à plus de 7 milliards d’individus et qui atteindra 9 milliards d’ici 2050. C’est dire que les ODD seront mis en œuvre dans un contexte de pression anthropique sans précédent sur les écosystèmes. Il devient de plus en plus clair que les progrès enregistrés ou qui doivent encore être réalisés, peuvent être remis en cause par une croissance économique mal maitrisée, fondée principalement sur l’exploitation de ressources naturelles épuisables (énergie et eau fossiles), qui génère des pollutions locales et globales perturbant les cycles naturels, ou encore la conversion des espaces, facteur d’érosion de la biodiversité.

Les ODD, soutenus par un nouveau programme de développement, doivent non seulement reprendre les éléments des OMD, mais aussi veiller à ce qu’ils soient compatibles avec les contraintes environnementales locales et globales. Les recherches menées au CERDI sur les trajectoires de développement durable ont un caractère méthodologique tout en développant des approches sectorielles. Dans le domaine de la santé, des travaux estiment l’efficience des hôpitaux dans différents contextes, institutionnels ou géographiques, de réformes. Dans le domaine environnemental, des travaux explorent la compatibilité des objectifs de développement et des objectifs environnementaux en étudiant l’effet des politiques environnementales sur le commerce ou encore les conséquences du déploiement des énergies renouvelables dans les pays en développement. L’efficacité des politiques publiques passe aussi par la gouvernance. Outre l’accès aux services essentiels (santé, éducation, énergie, assainissement), les politiques publiques visent l’élimination de la pauvreté et des trappes à pauvreté. Pour mesurer leur efficacité, il faut disposer d’indicateurs fiables de la pauvreté. L’effort de recherche porte aussi sur l’élaboration d’indices pour évaluer le caractère pro-pauvre de la croissance et estimer les variations de la pauvreté. Dans le domaine agricole, des travaux portent sur l’insécurité alimentaire et ses liens avec les mouvements de prix.